Aude Herbez

À la rencontre des « Jumeaux » de Loos-en-Gohelle

Aude Herbez est très attachée à sa ville natale, Loos-en-Gohelle. À peine trentenaire, elle déborde d’énergie et d’idées pour vous faire découvrir cette région qui lui est chère. Vu qu’elle travaille dans l’événementiel pour la mairie de Lens, Aude connaît toutes les nouveautés et les initiatives qui mettent en valeur le bassin minier.

« Il y a quatre axes majeurs que je peux développer sur Loos-en-Gohelle, commence la jeune femme. Au départ, Loos-en-Gohelle était un village rural. Puis le patrimoine minier a changé radicalement l’aménagement du territoire. Ensuite, il y a eu les guerres. Enfin, le développement durable s’est peu à peu développé à la fin des mines. Ces quatre thématiques sont constamment connectées les unes aux autres. »

Dans le « centre-village », on retrouve des cimetières militaires. Le site du 11/19 – les terrils jumeaux les plus hauts d’Europe (140 mètres) – est aujourd’hui revisité. Pas question de détruire ces deux symboles de la grande époque des mines ! « Les entreprises qui s’y sont implantées utilisent des éco-matériaux. Culture commune, scène nationale, a interviewé des anciens mineurs et diffuse leur témoignage pour ne pas oublier. On peut faire le tour des terrils en une heure. »

Des pommiers poussent sur ces petites montagnes noires et vertes. Ils sont nés des trognons jetés par les mineurs à l’époque. Un bel héritage ! « Quand je suis née, en 1982, la mine était encore en activité. Ma maison se situait juste à côté. Mon grand-père était mineur, père de onze enfants ! »

La mine n’est pas qu’un vestige du passé. Elle vit encore, différemment. Aude vous montrera les terrils, les cités de mineurs, leur agencement si particulier et leur évolution. Une promenade historique, chaleureuse et tournée vers l’avenir.

Secteur Artois
Rencontrez-la !

Je souhaite contacter : Aude Herbez

Pour contacter un Greeter du Pas-de-Calais, remplissez ce formulaire :