Christian Poilly – Montreuil Sur Mer

Bon pied, bon œil

Quand Christian Poilly a entendu parler des Greeters, « ça a fait tilt ». Animé par l’envie de faire connaître sa région et de rencontrer des personnes d’horizons différents, ce directeur d’une maison du département du développement local s’est lancé dans l’aventure.

Il en connaît une couche sur le patrimoine local et l’histoire de la région. Randonneur assidu, il fait découvrir les sentiers lors de promenades organisées par l’association Sakodo en ajoutant toujours des petites anecdotes, des informations géologiques ou botaniques. « Même si la rando est mon truc, je ne suis pas là pour l’imposer, rassure Christian. Je m’adapte et peux faire visiter la région en voiture, en vélo… Le Boulonnais et le Montreuillois disposent de vestiges phénoménaux. Parler de ces endroits, c’est du gâteau ! »

Il aime raconter des histoires amusantes, méconnues, comme celle de Moïsette. « Dans les années 20, un chalutier étaplois prit une biche dans ses filets. C’était une biche anglaise qui, effrayée par les chiens d’une chasse à courre, tomba dans l’eau. Sachant nager, elle fut donc récupérée en mer par les Français. Mais ça a fait des histoires ! Etait-ce du trafic de viande ? Le bateau naviguait-il hors des eaux françaises ? L’histoire est remontée jusqu’au Ministère des Affaires étrangères ! On a frôlé l’incident diplomatique. Les Français décidèrent de rendre l’animal aux Anglais qui n’en voulurent pas, craignant quelque maladie. Un garagiste (français) l’acheta, l’installa dans un parc ouvert au public. La rescapée fut baptisée Moïsette. Après la Seconde Guerre mondiale, un char fleuri lui était encore dédié. C’est dire si elle a marqué les esprits ! »

Christian a toute une réserve d’histoires avérées par des recherches. Lui qui aime le mystère et la face cachée des choses, il se fera un plaisir de vous raconter l’histoire macabre de l’Auberge rouge locale.

Secteur Canche-Authie
Rencontrez-le !

Je souhaite contacter : Christian Poilly

Pour contacter un Greeter du Pas-de-Calais, remplissez ce formulaire :