Jacques Mahieu – Boulogne Sur Mer, Site des 2 Caps

Maître des mots et de la mer

C’est dans le petit village de Bazinghen que Jacques Mahieu a posé ses valises et tous ses livres. « Il y a 350 habitants et ce qui me plaît, c’est la mer. » Très jeune, Jacques Mahieu s’est penché sur le monde marin dont est issu sa famille maternelle : « Je me suis intéressé aux drames de mer, aux mœurs, au langage. Il y a beaucoup de légendes et de fantasmes dans ce milieu. J’ai fouillé dans les textes et fait appel à la mémoire des anciens mais peu de choses sont vérifiables car la tradition était surtout orale. »

Passionné de généalogie maritime, Jacques Mahieu a pu retracer le passé des grandes familles de pêcheurs. « C’est un monde qui m’a beaucoup marqué, c’est l’histoire de mes ancêtres. Souvent, un équipage était constitué des membres d’une même famille. Si le bateau disparaissait avec vingt-deux hommes à bord, c’est toute une famille qui était anéantie. » Il se souvient de la basse ville de Boulogne détruite, des épaves de bateaux, des mines de mer sur lesquelles sautaient encore les navires, même après la guerre. « On ne peut pas rester insensible à tout cela. Boulogne a une histoire très riche alimentée par les Romains, les Saxons, Napoléon, les guerres… » Une histoire qui laisse des traces connues par le Greeter.

Jacques Mahieu maîtrise non seulement l’histoire boulonnaise mais aussi la toponymie et l’anthroponymie. « L’origine des noms de lieux et des noms de famille, c’est mon dada ! J’ai à la fois une vision flamande par mon père, et une vision maritime par ma mère. » En plus de parler le néerlandais, l’homme dompte la langue anglaise.

Secteur Calais Côte d'Opale
Rencontrez-le !

Je souhaite contacter : Jacques Mahieu

Pour contacter un Greeter du Pas-de-Calais, remplissez ce formulaire :