René Choquet

Sur les chemins de mémoire

L’histoire de Fiefs est peu commune. Ce petit village de 402 habitants a été particulièrement malmené pendant la Seconde Guerre mondiale. « Plus de 4500 bombes sont tombées en 1944 car il y avait une rampe de lancement de fusées V1 à Fiefs, raconte René Choquet, Greeter et maire du village. La mairie, l’église, l’école, le château la salle des fêtes et 30 % des habitations ont été détruits… »

Ces bâtiments ont donc été reconstruits en optant pour le style contemporain. L’église, réalisée en pierres de Baincthun et décorée par deux artistes de renom, vaut le détour. La rampe de lancement des V1 a été restaurée et un blockhaus refait à l’identique, permettant de mieux comprendre l’impact stratégique du village pendant la dernière guerre. Les redoutables V1 atteignaient Londres en 22 minutes, ce qui explique la pluie impressionnante de bombes larguées par l’armée anglaise en 1944. « Fiefs est l’un des points les plus hauts des Vertes Collines, d’où l’installation de la rampe de lancement par les Allemands. »

C’est une balade sur les chemins de mémoire que propose René Choquet. Mais pas seulement. L’arboretum mérite un coup d’œil, ainsi que les nombreux jardins qui peuplent le secteur, comme Sculptures et Jardins à Bergueneuse. René est aussi un passionné de chevaux : une balade au trot est donc envisageable afin de découvrir le patrimoine et la nature, encore trop méconnus, de cette partie du Ternois.

Secteur 7 Vallées/Ternois
Rencontrez-le !

Je souhaite contacter : René Choquet

Pour contacter un Greeter du Pas-de-Calais, remplissez ce formulaire :